Pourquoi porter un casque ?

Casques

Porter un casque !

Pour que la montagne reste un plaisir.

 

 

Pourquoi porter un casque ?

Le casque est un élément de protection indispensable pour la pratique du ski et des sports d’hiver, la tête étant particulièrement exposée. Les collisions et les traumatismes crâniens, qui sont plus fréquents chez les jeunes enfants, sont potentiellement graves.

Le casque permet de s’en protéger efficacement. Le casque réduit de 35% le risque de traumatisme crânien, et même de 61% chez les enfants.

 

Comment choisir un casque ?

Le casque doit protéger les diverses parties de la tête. Il ne doit gêner ni la vision, ni l’audition. Il doit comporter des sangles réglables permettant une bonne adaptation à la tête du porteur.

Chaque casque doit comporter le marquage CE qui atteste sa conformité à la réglementation. Il doit également être accompagné d’une notice très complète comportant notamment le nom du fabricant, la taille du casque, les accessoires compatibles, les instructions de stockage, d’entretien, de réglage, etc…

Cette notice est importante, car c’est elle qui permet le choix du casque le plus approprié, compte tenu de la morphologie et du comportement de chaque skieur. Préférez un casque portant la référence de la norme NF EN 1077 spécifique aux casques pour la pratique du ski alpin.

 

Comment l’utiliser ?

Bien l'ajuster : pour un maximum de protection, un casque doit être ajusté convenablement, y compris la sangle mentonnière. La fixation et le serrage des sangles doivent être effectués de sorte qu’il ne glisse pas lors des mouvements de la tête. La partie libre de la sangle après la boucle de fermeture doit excéder 4 cm.

Bien l’installer sur la tête : la casque ne doit pas gêner la vue et l’audition. Il ne doit pas, par son poids, compromettre l’équilibre du skieur.

L’assortir d’accessoires appropriés : veillez à porter le casque avec un masque de ski. Celui-ci doit s’adapter parfaitement sur le casque. Choisissez de préférence le masque prévu pour le casque en question.

Bien l’entretenir : lisez la notice d’accompagnement et conformez-vous à ses recommandations. Ne jetez pas votre casque au sol en quittant vos skis. Un impact peut endommager un casque et n’est pas toujours visible à l’œil nu. Aussi doit-on éviter d’utiliser un casque après un choc.

Un skieur ne perçoit pas toujours les conséquences de la vitesse et peut se sentir encore plus vulnérable puisque porteur d’une protection : n’oubliez jamais de respecter les règles essentielles de sécurité pour que la montagne reste un plaisir.

Témoignage de Xavier De Le Rue, snowboardeur français, à propos de son casque.

Copyright SCVA 2021

Date de dernière mise à jour : 18/01/2021