Conducteur de Remontées Mécaniques

Le Conducteur de Remontées Mécaniques

Conducteur1

 

Véritable vitrine de la station, ils sont les premiers visages que les skieurs voient une fois leur forfait acheté. Avant d’accéder aux pentes enneigées, passage obligé aux remontées : les conducteurs passent à l’action. Contrôle des forfaits, embarquement et débarquement : ils maîtrisent toutes les situations. Que ce soit un téléski, un télésiège ou un téléphérique, à chaque remontée son conducteur, à chaque conducteur sa ligne…ils sont sur le front, tous en première ligne.

Qui dit remontée dit souvent saisonnier. Dès que les premiers flocons blanchissent les pistes, ils remettent leur tenue et reprennent position.

Même si chacun œuvre sur un appareil différent, tous sont unanimes sur le fait qu’il faut être polyvalent pour exercer ce métier. Contrôle des forfaits, gestion des tourniquets et des bornes, déneigement, mise en place de la signalétique, assistance des skieurs pour l’embarquement et le débarquement, et surtout veiller à la sécurité et à l’accueil des skieurs.

Les conducteurs de remontées mécaniques ont le même amour de la montagne, il ne pourrait vivre sans.

Passionné, il faut l’être pour exercer ce métier exigeant.

Entre les enfants qui posent des questions et qui s’intéressent au fonctionnement des appareils et les adultes qui attendent pour embarquer vers les sommets, les agents d’exploitation sont en première ligne pour accueillir les clients et leur transmettre le sourire qui les habite. Véritable vitrine de la station, ils font en sorte de tout faire pour qu’ils passent un bon séjour, le tout en toute sécurité, le leitmotiv de cette profession.

Il travaille dans le froid et en altitude. Affronter les intempéries propres au climat de montagne exige de lui une condition physique sans faille et certaines précautions.

En hiver, pendant les périodes de vacances scolaires et les week-ends, les horaires sont élastiques car soumis aux heures de pointe. Comme pour la plupart des métiers liés au tourisme, il travaille le samedi et le dimanche.

Une bonne pratique du ski est souhaitée ; généralement elle va de soi.

 

Conducteur2

Préparation de l'exploitation

- Accès à la cabane,

- Déneigement éventuel,

- Si besoin est, dégagement des accès, décoinçage des perches,

- Mise en place des filets pour les files d'attente.

 

  • Effectuer la visite journalière du télésiège à l'arrêt,
  • Exécuter tous les contrôles mécaniques exigés par le règlement l'exploitation (accès aux gares de départ par échelle ou escalier),
  • Préparer l'aire d'embarquement et d'arrivée.

 

Exploitation

  • Faire monter et descendre les skieurs de façon sécuritaire,

  • Informer ses supérieurs de tout risque potentiel,

  • Appliquer les procédures d'urgence en cas d'accident corporel ou technique (évacuation des remontées mécaniques).

 

Qualités

  • Etre capable d'analyser une situation particulière et en rendre compte,

  • Avoir des connaissances en électricité et mécanique,

  • Avoir des aptitudes à diriger une petite équipe (pour les installations importantes),
  • Résister aux conditions climatiques.

 

Compétences associées

  • Etre responsable de l'équipe,

  • Savoir contrôler les billets,

  • Savoir écouter et renseigner la clientèle,
  • Participer aux exercices d'évacuation des véhicules de téléportés.

 

 

Témoignage et images du métier

 

 

Envie d'exercer ce job ? Consultez la fiche Onisep

Renseignez-vous auprès des stations

 

Copyright SCVA 2021

Date de dernière mise à jour : 18/01/2021